Quelle influence de la crise sanitaire sur les investissements dans les TP ?

La crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 a eu et continue d’avoir un impact massif sur la mobilité quotidienne et sur l’usage des modes de transport. En corolaire, la crise a mis en lumière un grand potentiel en matière de télétravail. Les autres activités de la vie quotidienne, telles que les loisirs, les voyages et les achats ont aussi connu des modifications structurelles importantes, tant en termes de fréquences, de localisations que d’usage des modes. En résumé, les transports publics ont largement été désertés au plus vif de la crise et leur occupation n’est pas totalement rétablie. Or, les effets sur l’utilisation des transports publics vont-t-ils s’atténuer rapidement ou contraire vont-ils devenir pérennes et transformer les aspirations et les pratiques des usagers ? Face au besoin de continuer à investir dans les infrastructures, comment faut-il comprendre les effets potentiels de la crise de 2020 sur la mobilité ?

Basel

C’est à cette question complexe que les chercheurs de Mobil’homme devront répondre dans un nouveau mandat pour les BVB, l’exploitant des transports publics de Bâle, et le Canton de Bâle-Ville. Il s’agit sur la base de scénarios prospectifs d’évaluer d’une part l’adéquation de l’offre actuelle avec la demande à court terme et d’autre part à plus long terme d’évaluer la pertinence des projets d’évolution de l’offre prévus (avant la crise) en raison du contexte actuel.

Le mandat est réalisé en allemand, sous la direction de Yann Dubois. Contacter le chef de projet : yann.dubois@mobilhomme.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *