Observation du paysage depuis le train : notre rapport est sorti !

Observation du paysage depuis le train : notre rapport est sorti !

Dans un environnement où les rythmes de vie s’accélèrent et où la pendularité augmente, l’observation du paysage depuis le moyen de transport, et tout particulièrement depuis le train, peut constituer une ressource importante pour le bien-être personnel.

L’équipe de Mobil’homme publie donc ce jour les résultats de sa grande étude empirique réalisée sur plusieurs lignes ferroviaires en Suisse. 

Voici le rapport complet à télécharger

L’étude réalisée sous mandat de l’Office fédéral de l’environnement OFEV a permis de mieux comprendre les effets de l’observation du paysage sur les pratiques de mobilité à travers une étude de terrain menée sur différentes lignes ferroviaires en Suisse.

La présente étude apporte des enseignements innovants quant à la diversité des apports potentiels du paysage sur la qualité des déplacements et met en évidence la forte influence des valeurs collectives sur la conception des paysages et le rôle marginal de la perception individuelle. Globalement, les voyageurs attribuent tous des qualités et des bienfaits identiques – le plaisir, la détente, etc. – à des paysages similaires dans leur constitution. Les liens individuels développés avec les paysages semblent dans l’ensemble peu présents, ce qui peut notamment être mis en lien le caractère dynamique et l’« effet de vitrine » spécifique à l’observation du paysage depuis le train.

A l’inverse, cette étude met également en avant le fait que le train offre aux individus la possibilité de saisir l’évolution du paysage et qu’il peut ainsi être considéré comme un vecteur de développement des connaissances territoriales et constituant en ce sens un moyen intéressant pour la valorisation et la sensibilisation aux problématiques paysagères.

Finalement, cette étude illustre qu’il n’est pas défendable de considérer le paysage comme un seul support à des fonctions utilitaires, mais qu’il y a lieu de considérer la relation intime entre les utilisateurs des infrastructures et le paysage par ses qualités esthétiques. Ainsi, le maintien d’une certaine perméabilité entre infrastructure et paysage constitue un élément central dans l’expérience paysagère du voyageur.

Le bureau Mobil’homme tient à remercier chaleureusement l’Office fédéral de l’environnement OFEV pour le financement de cette étude, et plus particulièrement Gilles Rudaz de la Division Espèces, écosystèmes, paysages, Section Espace rural pour la confiance témoignée[1]. Nous remercions également les différentes compagnies ferroviaires pour leur soutien à la réalisation de l’enquête : les Chemins de fer fédéraux suisses – CFF, Alain Barbey, directeur régional Ouest, et Cécile Nguyen Sealy, responsable régional Région Ouest – Relations extérieures, Transports publics neuchâtelois SA – TransN, Lisa Sanmartin, responsable de l’offre, et TRAVYS SA, Frédéric Ducommun, responsable Études et planification de l’offre.

[1] Seul le mandataire porte la responsabilité du contenu.

Impressum

Utz, S., Messer, M. A., Daffe, L., (2020). Observation du paysage depuis le train : connaissances, pratiques et effets. Mobil’homme Sàrl, Lausanne (Suisse).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *